Les Marchands de Cania
Nous sommes une Guilde axée Role Play et métier sur Dofus.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Les Chevaliers de la Lumière
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Les Marchands de Cania Index du Forum  .::. Dans les plaines de Cania  .::. Le Manuscrit de Rauh le Pleye  .::. Vos Backgrounds et Vos Récits

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Chevalier
Maitre Marchand
Maitre Marchand

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 283
Localisation: Dans le village des éleveurs
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat Feca 113

Message Posté le : Lun 30 Aoû - 12:38 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

I- Le sourire aux lèvres.

Je m’enfonçais de plus en plus dans les ténèbres. Des bruits inquiétants provenaient du bois qui bordait le petit chemin de terre battu. Je ressers ma prise sur mon bâton, tout en me forçant à rester calme. La nuit était déjà tombées, et je savais très bien qu’il ne fallait pas trainer, certains monstres étaient beaucoup plus puissants que moi dans cette région.

Je sens une main sur mon épaule, je me retourne et donne un grand coup circulaire avec mon arme. Au sol, face contre terre, je reconnus la chevelure de mon élève Iop :

-Qu’est-ce que tu fais là ?! Je t’avais dit de ne pas me suivre !

Eriado, disciple de Iop habitait le village des éleveurs avec moi. Il a 4 ans de moins que moi, étant jeune, il voulait toujours se mesurer à moi. On passait la plupart du temps ensemble, puis quand j’ai décidé de partir à mes 15 ans, il m’a suivi. Depuis, j’essaye de le former comme je peux.

-Désolé... On était inquiet pour toi...

-Comment ça « on » ? Ne me dit pas que...

Je vis apparaitre derrière un arbre une silhouette de jeune crâtte. Elle s’avançait sur le chemin puis s’arrêta devant moi. Evangelyne, ma deuxième élève est âgée de 14 ans, elle avait un caractère bien trempé, elle s’intéressait à tout et était très intelligente et mature pour son âge. Je l’avais sauvée des flammes 6 ans plus tôt, ses parents avaient péri et je m’occupais d’elle depuis ce jour.
-La cervelle de Iop a voulu te suivre et quand je l’ai rattrapé, il faisait déjà nuit. Et puis, je ne te voyais pas traverser une partie de la Lande de Sidimote tout seul !
Ces yeux pétillaient de malice, et elle me souriait de toutes ses dents ; c’était encore une enfant. Je poussais un profond soupir puis dis :

-Allez, c’est trop tard pour rentrer maintenant, suivez moi et ne faites pas de bruit.

J’aide Eriado à se relever puis nous nous mettons en route. Le sourire aux lèvres.
_________________


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Lun 30 Aoû - 12:38 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Chevalier
Maitre Marchand
Maitre Marchand

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 283
Localisation: Dans le village des éleveurs
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat Feca 113

Message Posté le : Lun 30 Aoû - 22:14 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

II- Le bouclier de Féca

Je suis né disciple de Féca. Je m’en souviens parfaitement, quand j’étais petit je ne pleurais jamais, ne me plaignais jamais, je pouvais résister à la douleur, mais je ne l’aimais pas.

Mon père, l’était lui aussi. Il s’appelait : Chevalier-Luimineux. C’était l’homme le meilleur que je connaissais, toujours joyeux de vivre, et un peu naïf. Nous habitions le village des éleveurs. Nous vivions heureux. Je n’ai pas connu ma mère, mais cela m’importait peu, j’avais mon père sur qui compter et cela ne semblait pas le gêner non plus. Nous avions la plus grande maison du village ! Mon père exerçait les métiers de mercenaire, d’éleveur, de paysan et de boulanger, de plus il faisait parti des marchands de Cania. Il partait souvent en déplacement à Astrub et dans tout Amakna.

Parfois il m’emmenait, je me souviens bien de tous ses collègues Athénys, Blacknos Sangiron Choupisacri qui me faisaient toujours rire, et Xanaphia et Winnery, avec sa fille Guerre qui me faisait un peu peur. Les autres étaient eux aussi tous gentils.

Je vécus de voyages toute mon enfance, alternant mon village natal où m’attendait mon fidèle ami, Eriado, je lui contais d’ailleurs mes aventures ; et les autres contrés d’Amakna. Je ne quittais jamais mon père, nous faisions tout ensemble, et il m’apprit tout ce qu’il savait. Au fur et à mesure des voyages j’apprenais et je m’expérimentais. Je découvrais des gens, des cultures.

Mais à l’âge de mes 15 ans, cela ne me suffisait plus, je voulais tracer moi-même mon propre chemin. Je décidais donc d’en parler à mon père. Sa réaction fût surprenante : En faite, il me sourit. Je m'attendais à de la résistance de sa part, mais non...
C'est alors que je compris vraiment pourquoi mon père était si formidable. Il se protégait derrière des principes, et des apparences. Il faisait comme si il n'était pas touché par les évenements. Mais derrière son bouclier, il souffrait. Sur le coup, je me dis que c'était un mauvais Féca, il ne savait pas vraiment se protéger, ce n'est que plus tard que je compris qu' en montrant son bouclier plutôt que ses véritables états d'âmes et ses émotions, il protégeait autre chose que lui même... Il protégeait ceux qu'il aimait.
Il maîtrisait le bouclier de Féca...


Une année plus tard, j’appris qu'il avait disparu et qu'il me lèguait tout ce qu'il avait, y compris ses nombreux métiers.
_________________


Revenir en haut
              

Cornal
Marchands
Marchands

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 26
Localisation: Là où il y a de la Végétation
Masculin Poissons (20fev-20mar) Sadidette 63

Message Posté le : Lun 30 Aoû - 22:18 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

Vivement la suite ! Very Happy  
_________________
Tout ce qui est Petit Est Mignon , Sauf un Enutrof Bourré , De 95 ans et Lépreux !


Revenir en haut
              

Chevalier
Maitre Marchand
Maitre Marchand

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 283
Localisation: Dans le village des éleveurs
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat Feca 113

Message Posté le : Lun 30 Aoû - 22:55 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

III-La maison abandonnée

Suivant mes instructions, mes deux disciples restèrent calmes. Si jamais nous nous faisions attaquer, nous ne survivrions pas! Nous marchâmes pendant environ une heure avant de voir apparaitre une vague lumière au loin. Étions-nous arrivés à destination ? Le moment crucial de l’excursion allait se jouer maintenant, il fallait être le plus discret possible. Si seulement j’avais un disciple de Sram avec moi...
J’indiquais à mes élèves de se placer derrière un arbre. Je leur chuchotais :

- Ecoutez-moi. Vous allez rester là et m’attendre. Si jamais il vous arrive quelque chose, buvez cette potion, elle vous ramènera directement à la maison. Suis-je bien claire ?

Ils hochèrent la tête. Bien. Je me dirigeais vers la lumière. J’aperçus les contours de la maison ou plutôt du manoir, et une pièce éclairée à l’étage, certainement par une bougie. Je m’avançais à pas de loup vers l’entrée.

J’entrais dans un grand Hall, les quelques meubles qui restaient étaient dans un état pitoyable, des tapisseries déchiquetées sur les murs, donnaient à cette endroit déjà à moitié plongé dans l’obscurité, une atmosphère inquiétante. Je continuais et montais doucement les marches de marbre recouvertes de poussière, dans l’aile droite.

J’aperçus des tableaux sombres représentant peut-être des scènes de guerre, et des bustes de hauts dignitaires Brakmariens. Je vis la lumière qui filtrait sur le sol. Mon cœur s’accéléra. Cela faisait si longtemps que j’attendais ce moment...
Je pris une profonde inspiration et ouvrit la porte.
_________________


Revenir en haut
              

Chevalier
Maitre Marchand
Maitre Marchand

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 283
Localisation: Dans le village des éleveurs
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat Feca 113

Message Posté le : Mar 31 Aoû - 17:57 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

IV-Le Sceau.
 

J’ouvris la porte. La pièce était vide, je fis un pas, puis un autre. Et je sentis quelque chose qui clochait. J’avais l’impression que l’atmosphère était lourde. Que l’air m’écrasait. J’entendis un cri. Celui d’Evangelyne. J’essayais de me retourner, mais je ne pouvais plus bouger, j’arrivais à apercevoir un symbole dessiné sur le sol : J’étais pris au piège.
 

La panique m’envahit, je savais qu’il ne pouvait pas blesser les enfants, enfin c’était ce que je croyais. Je n’étais plus sûr de rien ces derniers temps. Le Glyphe était trop puissant pour moi, mais je devais trouver un moyen de le briser. Je voulus me téléporter, il semblait que j’étais aussi pris dans un glyphe d’aveuglement, car un grand flash m’atteignit en pleine figure. J’essayais donc de me calmer. Je devais attendre qu’ils se dissipent. J’observais l’unique meuble de la petite pièce, un bureau. Une bougie brulait. Une plume reposait dans son encrier, et un petit cahier était posé, fermé. Je vis alors une bague, extrêmement vieille, le sceau de celle-ci me surpris au plus haut point. C’était celui du roi Allister. Mais, il semblait légèrement modifié, des mots étaient gravés tout autour, j’entrepris de les lire. Fe*a-**a-S*a*-E*irpisa-Pan*a*wa-X*lor-S*a*ida-Enu*rof… Malgré que la chevalière soit très abimée, je reconnus le nom des douze Dieux, inscrit sur la moitié de la bague. Mes observations s’arrêtèrent net  quand j’entendis des pas pressés venant de l’escalier. Si c’était lui j’étais perdu. Puis un long silence s’installa. Il était oppressant. Je sentais qu’on m’observait. Je fus frappé sur le derrière de la tête et ce fut l’obscurité.
_________________


Revenir en haut
              

Chevalier
Maitre Marchand
Maitre Marchand

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 283
Localisation: Dans le village des éleveurs
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat Feca 113

Message Posté le : Mer 1 Sep - 13:58 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

V-Le réveil

Mon corps était lourd. J’étais allongé sur le dos et les premiers rayons de lumière filtraient à travers la fenêtre. J’essayais de me relever mais une horrible douleur au crane me fit chanceler. La bougie avait entièrement fondu. J’ouvris ma sacoche et pris un élixir de soin, que je bus difficilement. J’espérais qu’Eva’ et Eriado avait put boire la potion avant de se faire neutralisé. La douleur s’estompât rapidement et je pus me lever. Il restait sur la table le petit journal, mais la bague avait disparu. Je m’emparai donc du cahier.

Le soleil venait de se lever, et avait encore des teintes rouges qui se mariaient très bien avec les arbres de la région. Je sors de la maison, et me dirige derrière l’arbre où je leurs avait indiqué de se cacher. Il y a du sang au pied de celui-ci, quelqu’un avait été blessé. Je suivis les traces qui s’enfonçaient dans la forêt. J’essayais de garder mon sang-froid, mais en vain. Je me mis à courir à toutes jambes.

Cinq minutes plus tard j’arrivais devant une sorte de grotte, large mais pas très haute, j’ai dût m’accroupir pour pouvoir y entré. L’odeur du sang y était très forte, je m’enfonce de plus en plus à l’intérieur, il fait de plus en plus noir. J’arrivais au bout de la grotte.

Ma gorge se serrât, des larmes commencèrent à coulé sur mes joue, des larmes brulante des larmes de douleur, de haine. Je me laissais tomber de tout mon poids poussant une plainte sourde, et sanglotant.

Je reposais dans une flaque de sang ... Celle de mes élèves.
_________________


Revenir en haut
              

Chevalier
Maitre Marchand
Maitre Marchand

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 283
Localisation: Dans le village des éleveurs
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat Feca 113

Message Posté le : Mer 1 Sep - 18:51 (2010)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière Répondre en citant

VI-Les Chevaliers de la lumières

Je ne sais pas combien de temps je suis resté là, à pleurer... Des minutes des heures ? Je ne pensais plus à rien... je souffrais. Mon bouclier était brisé. Quand j’ouvris les yeux, je pleurais toujours, mais en silence. Je vis un mot accroché à la paroi de la grotte. Je le pris, puis allumas ma paume pour pouvoir le lire.

"Ne me gène plus, sinon, je te tuerais.
Ton père."


J’entendis alors un bruit rauque. Comme une toux. Je me tournis et vis un mouvement... Etaient-ils encore en vie. Une lueur d’espoir me traversa l’esprit. Je m’approchais d’Evagelyne, puis essayais de trouver son pouls. Elle vivait ! Mes larmes de peine se transformèrent vite en une détermination inébranlable. Mes leçons de médecin me revinrent vite en tête. J’allumai une boule de feu grâce au sort Flamiche, puis examinas les blessures. Elle avait trois grosse plais, une sur la jambe gauche, une sur le bras droit, et une sur le ventre. Elle avait aussi une entaille sur la joue, mais rien de grave. Dans cet état, sa survie était un miracle. Je pris du sang de phénix et lui en fit avaler quelques goutes. Puis je fis cicatrisé les plaies avec du feu ; ce qui fut long, difficile et douloureux. Je lui fis inhalé ensuite de la poudre apaisante. Je jetais un regard vers Eriado. Je ne pouvais rien pour lui, il avait une profonde coupure à la gorge, et il semblerait qu’il se soit fait transpercé la poitrine. Je me laissais tomber sur le dos, succombant à mon sommeil.

J’ouvris les yeux. J’étais dans un espace tout blanc qui s’étendait à perte de vu. Je me sentais bien. J’entrepris de marcher. Toujours devant moi. Et puis, je vis au loin, des sortes de pilliers disposé en cercle. Je m’approchais et je vis qu’il y avait des sièges en bois, qui formait à leurs tours, un cercle autour d’une petite table. Je vis alors les disciples de onze Dieux, mais il en manquait un, il manquait le disciple de Feca. Au centre reposait onze bagues. Les même bagues que j’avait vu avant de me faire de me faire assommé. Ils portaient tous les mêmes habits d’un blanc immaculé... En faites, ils émettaient presque de la lumière. Je m’approchais de la table, tout les disciples me regardaient, mais ne firent rien. Je pris une bague et déchiffras la deuxième partie. Il était écrit :

"Les Chevaliers de la Lumière."
_________________


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 01:46 (2018)    Sujet du message : Les Chevaliers de la Lumière

Revenir en haut
              

   Les Marchands de Cania Index du Forum .::. Vos Backgrounds et Vos Récits
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.